+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Vue panoramique de Bukavu, 2004.
Actualité

BUKAVU : Recouvrement forcé d’un impôt « controversé », les bourgmestres reviennent sur leur décision

107views

Les bourgmestres des trois communes de la ville de Bukavu chef-lieu de la province du Sud-Kivu, viennent d’annuler  leur décision de recouvrement forcé de  l’impôt personnel minimum fixé au 25 septembre 2022.

Ils le font savoir dans un communiqué conjoint signé en date du 9 septembre, une date postérieure à celle d’aujourd’hui 6 septembre 2022.

Selon certains analystes proches de ce dossier, visiblement, ces autorités municipales ont pris cette décision sous pression des certains politiciens qui voient dans cette affaire, une source de soulèvement populaire et par ricochet une épine dans leurs courses à la recherche  de l’électorat.

« Les bourgmestres des communes de Bagira, Kadutu et Ibanda, après concertation informent la population de la ville de Bukavu que le délai fixé au 20 septembre prochain pour le recouvrement forcé de l’impôt personnel minimum dans les trois communes diffusé le 28 aout dernier est annulé », peut-on lire dans un communiqué signé  par le trois bourgmetre Patiente Bengehya, Joseph Munyabene et Manegabe Ntaitunda.

Pour rappel les bourgmestres de trois communes de la ville de Bukavu ( Bagira, Kadutu, Ibanda), chef-lieu de la province du Sud-Kivu, ont annoncé le lancement de la campagne recouvrement de l’impôt personnel minimum, IPM.

 

Leave a Response