+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéEnvironnement

 SUD-KIVU : Augmentation des gorilles dans le parc national de Kahuzi Biega, une nouvelle naissance dans la famille Nabirembo

591views

L’effectif dans la famille des gorilles Nabirembo du parc national du Kahuzi Biega   ne cesse de connaitre des accroissements depuis que les dirigeants dudit parc avaient décidé de commencer l’habituation de cette famille.  Le 07 Janvier 2022, il a encore été observé une nouvelle naissance dans cette famille de gorilles.

Dans ses propos le jeudi 13 janvier 2022, le directeur du parc national de Kahuzi Biega, Didier Byaombe a fait savoir que la joie est très immense de voir encore une augmentation des gorilles enregistrée dans cette famille, en plus il renseigne que c’est la deuxième naissance depuis la décision de l’habituation dans cette famille des gorilles.

« Nous sommes très heureux de cette augmentation des gorilles dans cette famille. Du jour au jour nous sommes en train de constater que des gorilles accroissent dans le parc de Kahuzi Biega d’autant plus qu’en 2020, on a eu à enregistrer 168 gorilles mais avec les statistiques de cette année, ces espèces sont déjà au nombre de 178. Pour nous c’est déjà une réussite dans notre manière de travailler car lorsqu’on est responsable des espaces quelconques et que ces dernières arrivent à se reproduire ça fait une grande fierté », a-t-il renseigné.

Il ajoute ainsi tout en précisant que la Famille de gorilles Nabirembo est dominée par les gorilles mal, et que les femelles qui ne sont qu’à 4 sont en train de reproduire d’autres gorilles.

Par ailleurs, Didier Byaombe, éclaire l’opinion du public sur la question de la reproduction des gorilles qui selon lui, nécessite un grand suivi et sans lequel, le travail effectué a mille et une possibilités d’être voué à l’échec.

« La reproduction des gorilles n’est pas une chose hasardeuse car elle nécessite le suivi pour un meilleur résultat. En ce qui nous concerne, nous pouvons dire que les gorilles se sont reproduits parce que nous avions eu à prendre nos responsabilités en main. En plus, le suivi de ces derniers est assuré régulièrement et les services de sécurité sont mobilisés nuit et jour  pour lutter contre tout genre de menaces à l’endroit des espèces de gorilles », a-t-il ajouté.

Il sied de rappeler qu’au mois d’octobre 2021, le parc national de Kahuzi Biega avait enregistré un cas de décès du gorille mal de la lignée de Maheshe dénommé Mugaruka âgé de 35 ans.

Maguy Bapolisi

Leave a Response