+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéEnvironnementJusticePolitique

SUD-KIVU : Les agents de la division provinciale de l’habitat expriment leur colère et indignation

317views

Les agents de la division provinciale de l’habitat sont en désaccord avec  la décision du secrétaire général de l’urbanisme et habitat. Ils contestent une quelconque reprise des fonctions par la nommée Milenge Mbilizi Espérance qu’ils imputent de faussaire à la tête de cette division.

Le vendredi 07 janvier 2022, une forte tension est visible à la division provinciale de l’habitat. Une décision du secrétaire général de l’urbanisme et habitat portant réhabilitation de Milenge Mbilizi Espérance à la tête de la division, alors, jugée falsificatrice par les agents de ladite division.

Brandissant des calicots portants des messages du genre « nous disons non à l’imposition d’une faussaire qui a 3 noms par les autorités de Kinshasa à la tête de notre division provinciale de l’habitat Sud-Kivu. Non à la mafia orchestrée par un réseau des spoliateurs pour dépouiller l’Etat congolais de ses immeubles dans la province du Sud-Kivu, non au système PPP partenariat public-privé pour spolier les maisons et parcelles de l’Etat au Sud-Kivu, que madame Espérance Milenge Mbilizi aille au SAEMAPE et qu’elle laisse la division provinciale de l’habitat tranquille, non et non à sa réhabilitation à la division provinciale du Sud-Kivu ; ces agents contestent la décision du secrétaire général à l’urbanisme et habitat.

Pour Biringanine, officier de police judiciaire à la division provinciale de l’habitat du Sud-Kivu, la dame Milenge est engagée de façon frauduleuse au sein de la division provinciale de l’habitat. Il affirme que cette dernière doit aller travailler au SAEMAPE où elle est engagée et dans la preuve du contraire on risque d’assister au pire.

« Nous manifestons pour dire non à la réhabilitation de madame Espérance Nyamulengwa Wetchi à la tête de la division provinciale de l’habitat parce que Nyamulengwa Wetchi est un autre agent décédé en 2001. Maintenant cette dame s’appelle Milenge Mbilizi Espérance qui travaille chez SAEMAPE. Il y a une lettre venue de Kinshasa adressée au gouverneur de province de la réhabiliter alors que cette dame a trois identités et trois cartes d’électeur. Comment expliquer que la dame qui n’a pas de matricule chez nous peut être réhabilitée ici chez nous ? Les agents disent non à son retour et si elle rentrait à la division, ce serait non seulement le chaos mais aussi encourager les antivaleurs car le place de cette dame c’est la prison au regard des faussetés qui pèsent sur sa tête », renseigne-t-il.  

Dans une lettre adressée au gouverneur de province en date du 05 janvier 2022, les cadres et agents de la division provinciale de l’habitat s’oppose catégoriquement au retour de la chef de division Milenge Mbilizi Espérance sous motif que cette dernière utilise une triple identité et est engagée au SAEMAPE qui est une branche de la division des mines au Sud-Kivu. Ces agents renseignent que dans le cas contraire, des actions de contestation seront multipliées pour non seulement dire non à la réhabilitation d’une faussaire à la tête de la division provinciale de l’habitat mais aussi pour lutter contre l’impunité qui prend de l’ampleur en province.

« Excellence monsieur le gouverneur, profitant de cette occasion nous portons à votre connaissance ainsi qu’à celle des autorités qui nous lisent sous carbone que la division provinciale de l’Habitat du Sud-Kivu notre service, n’est pas une poubelle administrative pour la fraude et l’impunité connaissant toutes les vérités sur l’identité de madame Milenge Mbilizi Espérance pour autant nous partageons les origines, les cultures, les institutions d’enseignement etc. nous disons que nous ne sommes plus disposés à la recevoir dans notre service à un quelconque titre soit-il, dans le cas contraire nous vous tenons seuls responsables des débordements qui résulteraient de sa reprise de service sous ce faux nom de Nyamulengwa Wetchi Espérance à la division provinciale du Sud-Kivu », peut-on lire dans la correspondance.

Signalons que dans une lettre du secrétaire général à l’urbanisme et habitat, adressée au gouverneur de province, Adolphe Mabulena Massamba demande la réhabilitation de Milenge Mbilizi Espérance à la tête de la division provinciale de l’habitat alors contestée par les agents qui se disent ne pas favoriser la corruption même au niveau des administrations.

Pour rappel, la nommée Milenge Mbilizi Espérance est réputée de faux et d’usage de faux à la tête de la division provinciale de l’habitat. De ce fait, des dossiers judiciaires seraient intentés contre elle.

Hortense Zabona

Leave a Response