+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Marche des étudiants à Goma, RDC. Photo tiers
Marche des étudiants à Goma, RDC. Photo tiers
Consolidation de la paix

SUD-KIVU : Les chrétiens catholiques ont marché pour la paix

94views

Mettre en place un cadre nationale large au delà des activités politiques afin d’évaluer les initiatives déjà prises en vue de prendre des nouvelles stratégies pour sauver la nation congolaise. Moderniser, équiper conséquemment nos armées et bien motiver nos forces de sécurité. Telles sont les recommandations formulées  par la Conférence Episcopale Nationale du Congo CENCO au cours d’une marche pacifique organisée pour protester contre la guerre que subit la RDC. Cette marche a eu lieu ce jeudi  01 décembre 2022 à Bukavu.

Brandissant les calicots sur lesquels on pouvait lire, « tuna taka amani mu inchi ya Congo », pour dire nous “nous voulons la paix en RDC” les membres de l’Eglise Catholique étaient dans la rue pour manifester leur indignation contre la guerre au Congo.

Dans un mémorandum adressé au président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tchisekedi, la CENCO a appelé à ce dernier ainsi qu’au peuple congolais de prendre conscience de la situation sécuritaire de leur pays afin de lutter pour une paix durable.

« Notre nation est en danger, si nous n’y prenons pas garde, nous allons nous réveiller un matin, avec un pays balkanisé de l’une ou de l’autre manière. Aussi, est-il impérieux que chacun assume ses responsabilités citoyennes. Il est temps que l’Etat assure à tous les citoyens,  les droits les plus élémentaires à la vie, à la sécurité, et au pays, son intégrité territoriale », peut-on lire dans ce mémorandum.

Pour la CENCO, en plus des pertes en vies humaines dans le rang des FARDC et des populations civiles,  les localités de Bunagana, de Rutchuru ainsi que de Kiwandja sont toujours occupées par les rebelles du M23.

Cette dernière demande aux congolais de s’investir pour récupérer leurs terres car pour elle, ceux qui disent soutenir la République Démocratique du Congo jouent à l’hypocrisie.

« En Ituri comme dans le Nord-Kivu, en dépit de l’Etat de siège et des plusieurs dispositions prises par les autorités pour sécuriser notre pays, nous constatons que le nombre de morts ne fait qu’augmenter. Malheureusement, la Communauté Internationale et les organisations régionales qui disposent pour faire justice au peuple congolais affichent une attitude hypocrite qui révèle une certaine complicité », lit dans le même mémorandum.

Tout en soulignant que l’intégrité territoriale ainsi que la souveraineté nationale ne sont pas négociables, la CENCO indique qu’il faudrait éviter les alliances avec ceux qui ont développé une forme de mercantilisme militaire ayant comme motivation le pillage des ressources naturelles de la RDC.

Il sied de signaler que cette marche qui est partie de la Cathédrale Notre Dame de la paix de Bukavu, a eu  comme point de chute le gouvernorat de province du Sud-Kivu.

Maguy Bapolisi

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp