+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Vue panoramique de Bukavu, 2004.
Consolidation de la paix

BUKAVU : Un incubateur de gestion des conflits installé au Quartier Ndendere

103views

C’est après que les responsables du quartier Ndendere s’étaient rendu compte que les cadres de base dudit quartier n’ont pas assez des compétences pour gérer les différents confits qui surgissent entre les habitants qui sont sous leur responsabilité, ces derniers ont organisé une formation de transfert des compétences en matière de gestion pacifique des conflits et de la consolidation de la paix dans le but de régler tout éventuel contentieux dans le quartier Ndendere.

Organisée le mardi 15 avril 2022 dans la salle de réunion du quartier Ndendere à Bukavu, cette formation est mise à la disposition de chefs d’avenues ainsi que des 40 Nyumba Kumbu dans le but de pacifier le quartier Ndendere pour le développement de cette partie de la ville de Bukavu.

Pour les organisateurs, la mise en place d’un incubateur en matière de gestion des conflits  s’avère d’une importance capitale, d’autant plus que les problèmes sont vécus au quotidien. Ces derniers renseignent également que cette formation servira de guide aux bénéficiaires dans la gestion de leurs entités.

Selon Albert Nyagabo, le chef de quartier Nyalukemba, la gestion des confits n’est pas une chose facile raison pour laquelle ils ont décidé de mettre à la disposition de tous les chefs d’avenues ainsi que les Nyumba Kumi ladite formation.

 « La fois dernière on a eu à pacifier 150 personnes du quartier Ndendere, et avec ça on avait compris que si cela pourrait se régler au niveau des avenues, ça serait nous alléger la tâche, et cela ne pourrais être possible que si les chefs d’avenues et les nyumba kumi avaient beaucoup des connaissances en matière de gestion pacifique de conflits ainsi que de la consolidation de la paix. Nous rencontrons différents problèmes entre les gens  dans le quartier Ndendere qui sont entre autre, le problème de dépassement des bornes,  de blocage de servitude, et nous nous sommes dit à notre niveau de pouvoir former les cadres bases pour trouver facilement solution  à ces derniers », a-t-il fait savoir.

D’ajouter, ce dernier renseigne que plusieurs points ont été abordé sur cette question de la gestion pacifique des conflits. Il estime néanmoins que chaque participant doit pouvoir mettre en application toutes les matières lui dispensées afin de pouvoir régler les éventuels conflits dans le quartier Ndendere.

Tout en remerciant les cadres de bases qui se sont disponibilisés pour acquérir les expériences en la matière, Albert Nyagabo promet à la population de la ville de Bukavu en général et celle du quartier Ndendere en particulier, un résultat meilleur dans la gestion de conflit  au niveau dudit quartier.

Maguy Bapolisi

Leave a Response