+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Consolidation de la paix

Kabare: L’UEKA prêche l’unité à plus de 170 personnes à Katana

272views

 Plus de 170 habitants du groupement d’Irhambi Katana ont été sensibilisés sur leur responsabilité dans le développement de leur terroir. Pour les organisateurs, des politiciens rodent autour des habitants dans l’objectif de le soutirer un vote lors des échéances électorales de 2023. Une fois élus, ces politiciens oublient leurs électeurs. L’Union des Etudiants de Katana, UEKA a organisé  conférence d’un jour pour sensibiliser les habitants de Katana à être vigilants. La conférence a eu lieu dans la salle New Rivierra de Katana, le dimanche 6 mars 2022.

Selon Irenge Nyakalala Esaïe, président de l’UEKA, cette conférence avait deux thèmes dont celui relatif à la division au sein d’une communauté de la notabilité entre elle d’une part et de la notabilité et leur base d’autre part : conséquences et pistes des solutions.

« Ce thème a été proposé car nous sommes dans la fièvre des élections de 2023 et on voit que des politiciens sont visibles dans les coins et recoins de Katana. Il a été conçu dans le cadre d’éducation électorale », précise Esaïe irenge Nyakalala

Et d’ajouter :

« La population de Katana doit prendre ses responsabilités en main et éviter de se laisser téléguider et tomber dans les déboires et pièges des politiciens. Elle doit être unie dans le but de bâtir une communauté forte et capable de se prendre en charge ».

Le président de l’UEKA, demande à la notabilité de mettre leurs égos de côté en mettant l’intérêt supérieur de la population au centre de leurs actions et décisions.

Cette partie était animée par deux panélistes dont Etienne Milindwa et Justin Murhula, deux jeunes leaders de Katana.

Le deuxième thème: « choix de ses études universitaires, aptitudes liées aux études humanitaires » était animé par l’assistant Fiston NTANGA et avait comme participants des jeunes élèves du degré terminal des écoles secondaires de Katana.

Ces prochains étudiants ont été édifier sur la vie académique et surtout la responsabilité dans le choix d’une filière.

« C’est à eux de s’auto évaluer et identifier ce qu’ils réussissent à faire facilement ou le domaine dans lequel ils sont aptes et recourir après à des spécialistes (les aînés, prédécesseurs étudiants) afin que ces derniers puissent les aider dépendamment de leurs potentialités (aptitudes, capacités). Leur avenir en dépend »,  a insisté le président de l’UEKA.

Plusieurs personnes venues de 6 villages que compte le groupement d’Irhambi Katana ont répondu à l’invitation de l’UEKA.

Présent à cette conférence, Dominique Kaicuya a remercié ces étudiants pour l’initiative. Il a promis faire rapport au chef de groupement Bigomokero, dont il est l’assistant.

« Au nom du groupement je dis merci pour cette initiative. Ces échanges doivent être capitaliser pour le développement de notre groupement. Vos conseils relatif à l’unité entre les enfants de Katana sont salutaires. Nous allons partager vos idées dans le conseil de sage qui se tient désormais chaque Samedi sur recommandation du chef de groupement Bigomokero», a promis Dominique Kaicuya Ngaboyeka.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp