+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Entreprenariat

L’agrobusiness du café au Kivu : solution à la pauvreté et clé pour la conservation de la nature

501views

Le Kivu montagneux est connu pour ses cafés d’excellente qualité exporté aux quatre coins du monde. Après des années de déclin suite à l’effondrement des prix sur le marché international et aux conflits dans la région, cette culture de rente renait de ses cendres. C’est le “grand retour”, voire la “renaissance du grand cru” ; le café du Kivu, réputé pour son corps puissant, ses arômes vifs et généreux, ses notes fruitées, chocolatées, mielleuses, florales, boisées…

Les pétits produceurs sorganisent

Le rajeunissement des plantations progresse, les petits producteurs s’organisent, les grandes entreprises à la trésorerie confortable s’installent ainsi que des partenaires techniques novateurs tel TECHNOSERVE, une ONG américaine qui adopte une approche commerciale pour réduire la pauvreté, accroitre les moyens de subsistance des communautés vulnérables et assurer la préservation de l’environnement  en vue d’ atténuer les effets du changement climatique.

C’est dans ce cadre que, avec le financement de l’USAID, le projet GORILLA COFFEE ALLIANCE, en sigle et ci-après « GCA » menée par TECHNOSERVE, VIRUNGA COFFEE, WCS et ASILI, offre un paquet de services aux planteurs de café de spécialité, aux coopératives et entreprises privées impliquées dans la chaine de valeur du café, aux ouvriers travaillant dans le secteur ainsi qu’aux communautés vivant dans les zones de production de café, spécialement à la lisière du Parc National de Kahuzi – Biega (PNKB).

Grace à  ce projet, chaque année, environ 1 million de plantules de café sont produits et distribués aux planteurs et paysans désireux de rajeunir  ou étendre leurs vergers ou à démarrer une plantation de café sous couvert forestier (reboisement systématique des vergers caféiers avec des essences agroforestières appropriées). Des formations techniques en agronomie du café et en technique de traitement du café et de gestion durable des stations de lavage de café sont dispensées en vue de l’amélioration de la qualité.

Les experts de Technoserve mis en contribution

De gauche à droite : Mme Francine Matabaro, comptable /KIVU COFFEE ; Mr Andrew Kovarik, Représentant Pays TECHNOSERVE et Chef d’équipe Projet GCA; Luc Havyarimana, Conseiller principal en affaires Projet GCA, ; Prof. Moïse Cifende, PDG /Kivu Coffee ; Mme Chantal Nsimire, Caissière/ Kivu Coffee

En appui aux investisseurs locaux, les experts Technoserve assurent  en permanence le suivi et l’appui-conseil des stations de lavage de café en vue de l’assurance qualité et la durabilité du processus de production et de traitement. Il y a aussi l’accès au marché de niche pour le café de spécialité et de grande qualité produit. Enfin des services d’accès à l’eau potable et aux soins de santé de qualité dans les zones caféières sont dispensés. Le tout pour que les entreprises de café, créatrices d’emplois décents dans les villages,  deviennent des unités financièrement, humainement et écologiquement viables et durables. Les opportunités économiques dans les villages entourant le PNKB que génère l’industrie du café de spécialité appelé à y prospérer déduit la pression sur ce Parc, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et qui est une réserve importante de Carbonne, de biosphère dont l’humanité, liguée contre le changement climatique,  a grandement besoin.

Kivu Coffee, une entreprise performante

KIVU COFFEE, société privée, est l’une des entreprises bénéficiant du programme GCA. Avec l’équipe de TECHNOSERVE en visite de terrain à la Plantation de Lushesha, mardi 1er novembre 2022, la société a procédé à l’évaluation de la saison caféière 2022. Le bilan 2022 est positif ; l’entreprise a été jugée performante. Des points d’amélioration des partenariats dans la chaine de valeur du café organique ont été suggérés. Et la planification 2022 a été fixée ; les discussions à l’interne se poursuivent à cet effet.

Interrogé par votre média sur le programme GCA financé par l’USAID, le professeur Moïse Cifende, PDG de Kivu Coffee,   nous confie :

«  Un projet bien ficelé. Des résultats engrangés à mi-parcours sont impressionnants. Des partenaires solides, avec un savoir-faire inégalé dans les techniques de traitement de café et le commerce international de ce produit, dans léconomie sociale, dans la conservation de la nature et dans la fourniture des services de base ; eau, assainissement et santé. Au travers de GCA, le business du café de spécialité, transforme des vies au Sud Kivu, surtout en milieu rural ».

Le café, une culture financièrement et socialement rentable

Le patron de Kivu Coffee indique que le café est une culture, financièrement et socialement,  très rentable. Parlant du modèle social de son entreprise, il signale qu’en plus de la création des emplois correctement rémunérés dans le village, le respect strict des normes environnementales et sociales, le bonus payé à l’entreprise après exportation du café organique produit est reparti entre l’entreprise (40%) et les travailleurs (60%).

Il invite les paysans, les concessionnaires et d’autres entrepreneurs agricoles du Kivu à investir dans la plantation du café et dans les usines de traitement. Avec l’accès au marché de niche grâce à Technoserve, le planteur/investisseur rentre dans ses frais et fait des bénéfices.

“Le caféiculteur a du cash assuré ; il accède à des revenus suffisants et pérennes ; il sait nourrir et soigner correctement sa famille, faire étudier ses enfants dans des bonnes écoles et universités, se construire une maison ou logement décent et parait à ses vieux jours : mon verger caféier c’est ma sécurité sociale”, disait ma mère !

Note: deboutrdc fait la promotion des initiatives entreprenariales. Vous avez des activités à rendre visible sur les plate-formes en ligne? Deboutrdc vous donne cette posibilité. Vous pouvez nous contacter au +243 854566913 et par mail à directeur@deboutrdc.net 

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp