+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Photo crédit labottegadelbarbieri.org
Photo crédit labottegadelbarbieri.org
Consolidation de la paix

Monde: Pour les peuples d’Afriques l’aube viendra (Constantin Charhondagwa)

268views

Le 2 aout dernier, à l’occasion du 25ème anniversaire du début de la guerre de 1998 en République Démocratique du Congo,  nous avons écrit un mot à M. Constantin Charhondagwa, qui depuis toute une vie est un témoin de la Société civile de l’Est du pays. Un dialogue en est né, concernant la situation actuelle au Niger et ailleurs.  Nous vous proposons, une interview exclusive faite avec lui. 

Deboutrdc:

En ce 25ème anniversaire du début de la guerre de 1998 en République démocratique du Congo, nous demandons que vérité et justice se fassent pour une véritable réconciliation.

Constatin:

Comment peut-on se réconcilier avec ceux qui continuent à faire la guerre ? Ceux qui font la guerre semblent ne pas avoir encore atteint leur objectif d’exterminer tous les Congolais pour occuper le pays.

Deboutrdc:

Cela grâce aussi à la complicité internationale…

 Constatin:

Je suis heureux que la jeunesse africaine est en train de prendre conscience. On ne libère pas un peuple. Le peuple se libère lui-même. La France en a déjà pour son compte en Afrique de l’Ouest. Priez toujours pour nous.

Deboutrdc:

Oui mais si les peuples d’Afrique pouvaient se relever sans recourir aux puissants, ni à droite ni à gauche… !

Constatin:

Il faut choisir le moindre mal. La Chine et la Russie chez lesquels se tournent les Africains, réfléchiront désormais par deux fois lorsqu’ils seront en train de traiter avec les Africains. Pour aujourd’hui, les Africains ont encore besoin de ces puissances pour faire réfléchir les Occidentaux. Après cette épisode, il viendra le moment des relation d’égal à égal.

Deboutrdc:

Les leaders africains doivent néanmoins rester les yeux ouverts !

Constatin:

En voyant le soutien de la population à ces putschistes, sans peur de me tromper, je crois que les africains ont soif de la libération. Quand j’entends comment le président Macron réagit avec orgueil et mépris envers les africains, cela ne peut que révolter les gens. Lorsqu’il demande à ses paires de l’OTAN de s’unir pour maintenir leur positionnement militaire dans le Sahel, à quoi cela rime ? Il avance pour argument, la présence des jihads dans cette région. Y avait-il des jihadistes au Sahel avant que Sarkozy et ses complices n’assassinent Kadhafi par jalousie ? Avant que les américains n’assassinent Saddam?

Lorsque Macron se déclare prêt à aider pour rétablir au pouvoir, par la force, le président nigérien renversé, c’est quoi cette ingérence dans un État tiers ? Qui ne connaît pas que c’est la France qui a créé la rébellion CELCA en Centre Afrique ? Qui ne connaît pas que c’est la France qui avait créé la rébellion Touareg au Nord du Mali ?

Quand l’Union européenne et les USA, au lieu de demander à leur commissionnaire Kagame de quitter le Kivu, l’arment pour exterminer les Congolais, et au même moment ils proposent d’envoyer aux déplacés de l’aide humanitaire dans des camps de fortune, ils jouent aux sapeurs-pompiers en prenant les Congolais pour des idiots.

Photo créditEnfant-deplaces-en-file-pour-la-nourriture
Enfant-deplaces-en-file-pour-la-nourriture_Photo crédit tiers

Au Kivu, nous n’avons pas besoins des aides humanitaires. Nous avons seulement besoin de la paix, pour que les gens rentrent chez eux, cultiver leurs terres très fertiles et se nourrir dignement.

Oui, les leaders africains devraient restés avec les yeux ouverts, mais malheureusement, nombreux au pouvoir sont encore des gérants des puissances étrangères auxquelles ils rendent compte au lieu de le rendre à leurs peuples. Donc, ce sont des mercenaires dont il faut se débarrasser.

Quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finit par arriver.

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp