+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
Entreprenariat

BUKAVU : les coiffeurs en désaccord dans une assemblée élective de leur représentant

15997views

Une assemblée élective des coiffeurs du Sud-Kivu tenue ce lundi 3 mai 2012, en la salle Bum palace,  s’est terminée à queue de poisson. Les élections n’ont plus eu lieu suite au manque d’entente entre les membres et le comité organisateur. Selon certains membres de l’Association de Coiffeurs du Sud-Kivu, ACSK, des personnes présentes à cette assemblée, ne font pas partie de leur structure, n’exercent pas ce métier et ne doivent pas être électeurs.

Pour Jonas Kashinga, président sortant de ladite association, il y a plusieurs coiffeurs, mais non reconnu par l’association. Ce qui constitue un défi majeur à relever pour s’assurer du bon déroulement des élections.

« L’ACSK, reconnait un membre par sa fiche d’adhésion, sanctionné par une carte de membre. Beaucoup des coiffeurs ne veulent pas adhérer, pourtant le prix d’adhésion a été réduit à 3 dollars afin de permettre à tous l’intégration. Aujourd’hui, seul membre effectif a le droit d’élire un président coiffeur à la tête de l’association, » a-t-i renseigné.

Des coiffeurs présents à ces assises, se plaignent de la manière dont l’assemblée élective a été organisée. Selon eux, le président Jonas veut s’éterniser au pouvoir,  pourtant il n’est pas coiffeurs. Ils ajoutent que, la direction de l’association étant Provinciale et urbaine, les élections devraient être urbaines et puis territoriales après.

« La distribution des cartes de membre est d’abord limitée. Le soit disant président n’est pas coiffeur. Il ne fait aucune descente sur terrain pour connaitre les difficultés des coiffeurs. Le même comité est divisé parce que les coiffeurs qui travaillent derrière le marché de nyawera veulent s’approprier l’association pour leur propre intérêt. L’association a déjà bénéficié de deux financements pour la capacitation des coiffeurs et le fonctionnement du bureau urbain. Les élections ne sont pas transparentes car chaque axe a un président et celui qui doit venir avec ses membres et il n’aurait pas de cacophonie, » a indiqué olivier Mukambilwa, coiffeur de l’axe CAHI.

Junior, coiffeur de l’axe Ibanda invite l’ACSK à accorder aux coiffeurs un délai de deux mois pour la sensibilisation des autres coiffeurs à adhérer à l’association, afin d’être bien identifié. C’est dans le but d’organiser prochainement une assemblée élective transparente.

Il sied de noter que, l’Association de coiffeurs du Sud-Kivu, est une asbl provinciale qui regroupe les coiffeurs de trois communes de la ville de Bukavu, ainsi que ceux des territoires.

Par Carine Bintu

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net