+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Leadership

BUKAVU: La grande représentativité de la jeunesse aux élections de 2023, un soucis majeur pour la Prunelle

119views

Chercher à amplifier la voix de la jeunesse pour une participation effective aux élections de 2023 est l’objectif d’un atelier de deux jours organisé par l’asbl La Prunelle et cela en date du 26 au 27 janvier 2022, dans la salle de conférence de l’hôtel Bulungu en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

La Prunelle asbl a réuni certains jeunes de la province du Sud-Kivu pour leur parler des différentes procédures de contribution politique afin de participer aux instances de prise des décisions à tous les niveaux hiérarchiques de la République Démocratique du Congo.

Pour Judith Maroyi, directrice de la PrunelleRDC, le souci de voir la représentativité des jeunes  entant que candidats aux élections de 2023 tant au niveau national que provincial demeure majeur.

« Nous étions dans une activité de 2 jours dans le cadre du projet Tufahulu Pamoja. Nous avons parlé sur la participation des jeunes aux instances de prise de décisions et nous avions constaté que, pour que les jeunes puissent y parvenir il faut que ces derniers puissent intégrer la classe politique, qu’ils puisent devenir des députés car une fois-là, c’est fort probable que nous entant que jeunes, réalisons nos rêves », a-t-elle renseignée.

Présent à cette activité le Directeur Exécutif de la Commission Electorale Nationale Indépendante au Sud-Kivu, Gaudens Maheshe pense que les jeunes ne doivent pas seulement accompagner certains députés aux prochaines élections mais plutôt ces derniers doivent  travailler jusqu’à devenir aussi candidats, car, il estime que le rajeunissement de la classe politique est d’une grande importance.

« Nous encourageons les jeunes à être des candidats aux élections de 2023, pas des candidats radiophoniques, pas de candidats des réseaux sociaux non plus des candidats qui ne font que soutenir mais plutôt des candidats qui vont travailler pour l’intérêt de la nation congolaise, les candidat qui auront la force et l’audace de plaider pour les causes de tous les congolais au niveau du parlement, les candidats qui seront en contact direct avec la commission électorale pour le coaching et en contact direct avec des électeurs », a-t-il dit.

Bien plus, Gaudens Maheshe fait savoir que ce sont les jeunes qui vont sauver et travailler dur pour le pays car ils ont encore toute l’énergie pour le faire, raison pour laquelle il les encourage à envisager des candidatures aux députations nationales et provinciales aux élections de 2023 pour qu’ils puissent participer aux instances de prise de décisions d’une manière ou d’une autre.

Signalons que la Prunelle est satisfaite car selon cette association, ces assises ont réunis de jeunes de plus de 50 organisations, et a abouti aux bons résultats car les jeunes participants ont promis de tenir compte de tout ce qui leur a été enseigné pour l’intérêt de la population congolaise en générale et celle du Sud-Kivu en particulier.

Maguy Bapolisi

 

 

Leave a Response