+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Consolidation de la paixInsécurité

NORD-KIVU : la RDC en guerre, les élus du Nord-Kivu, pensent que Félix Tshisekedi  doit prendre ses décisions

290views

Les élus provinciaux de la province du Nord-Kivu condamnent avec fermeté le comportement jugé criminel et récidiviste de ce soit disant «  groupe armé M23 ». Ces derniers l’on fait savoir dans une déclaration rendue public, le mercredi 30 mars 2022.

Dans cette déclaration publié, et dont copie est parvenue à deboutrdc.net, les députés provinciaux du Nord-Kivu renseignent que, la RDC est attaquée par les rebelles du groupe armé M23.

« C’est depuis le 27 mars que les populations de Rutchuru sont en débandade. Elles sont contraintes aux déplacements sans aucune assistance humanitaire. On enregistre à cette mauvaise occasion, nombreux cas de meurtre, des vols des biens des paisibles citoyens, des blessés et des violations diverses des droits Humains. En outre les portes des écoles de la région sont fermées et les activités économiques bouleversées », peut-on lire dans cette déclaration.

Et d’ajouter, les élus du Nord-Kivu informent également que, ledit mouvement qui jadis, connu sous le label du Congrès National pour la Défense du Peuple, a toujours trompé la vigilance du peuple congolais.

Ces derniers renseignent ainsi que, cette rébellion continue à faire souffrir le peuple congolais en général, non seulement en s’attaquant aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC, mais aussi en déstabilisant la RDC sous les yeux impuissants des partenaires de paix, ainsi que de la Communauté Internationale.

Bien plus, les élus provinciaux du Nord-Kivu pensent néanmoins que, si un Etat est fort, la Communauté Internationale l’accompagne dans sa force, mais aussi si ce dernier est faible, selon toujours ses élus provinciaux, la Communauté Internationale l’accompagne dans sa faiblesse, jusqu’à l’engloutir et l’enfoncer au fond de l’abime.

Par ailleurs, ces élus provinciaux estiment toutefois que, le gouvernement congolais devrait prendre toutes ses responsabilités en matière de sécurité de l’intégrité du territoire national, de protection des populations civiles et de leurs biens.

Signalons que, tout en demandant à la population de la RDC de se ranger derrière les FARDC, afin de traquer l’ennemie hors et loin des limites nationales, les élus provinciaux du Nord-Kivu conseillent au président de la RDC, Felix Antoine Tshisekedi de prendre ses décisions, si ce dernier bien sûr, possède toutes les preuves impliquant les Rwanda dans le soutien du groupe armé M23.

Maguy Bapolisi

 

 

 

Leave a Response