+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Dr Denis Mukwege
Dr Denis Mukwege
Insécurité

RDC: Denis Mukwege dit non à la célébration du 08 mars 2023

123views

Les femmes congolaises en générale  et  celles de la province du Nord-Kivu en particulier connaissent des violences sexuelles et mortelles liées aux conflits des groupes armés depuis 25 ans. Non seulement, des femmes du Nord-Kivu ont perdu leurs vies mais également l’envie et l’espoir de vivre à cause des guerres à répétition dont elles sont victimes. En ce début du mois de mars, le mois dédié à la femme sur toute la terre, le prix Nobel de la Paix, Docteur Denis Mukwege, indique que la République Démocratique du Congo ne devrait pas célébrer la journée du 08 mars de cette année mais plutôt méditer sur la situation sécuritaire de la femme congolaise afin de la rétablir dans une vie paisible. Il l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue dans la salle la Naro, ce mercredi 01 mars 2023, à Bukavu.

Avec comme but de lancer officiellement des activités de la promotion des droits des femmes, cette journée a été une occasion pour Denis Mukwege d’exiger la protection de la femme congolaise par son gouvernement.

Pour le Prix Nobel de la Paix, une réforme dans le secteur de sécurité doit être faite. Il indique que l’armée, la police et les services de renseignement doivent être au service de protection de la femme, et cela ne peut être possible que si les conditions de vie et de travail de ces derniers deviennent meilleures.

«  A l’occasion de la journée du 08 mars je demande aux femmes de décréter cette journée, une journée mémorable pour dire au monde entier que les femmes de la RDC sont fatiguées du calvaire dont elles sont victimes. A chaque fois qu’il ya une agression de la RDC, nous constatons que ce sont des femmes et des enfants qui souffrent le plus. Je pense que quand vous allez dans les camps de déplacés internes, vous constatez que la souffrance des femmes dans ces camps est inacceptable.  Au lieu de prôner la légalité numérique, la femme congolaise doit exiger sa protection ainsi que des actions contre leurs agresseurs », a-t-il dit.

« L’homme qui répare les femmes » reste convaincu que pour que la voix de la femme congolaise soit gravement entendue, elle devrait réclamer auprès de la Communauté Internationale de participer aux négociations au même tire que l’homme car, selon lui, la résolution 1325 l’exige.

Denis Mukwege juge que la RDC doit prendre des mesures qui s’imposent à l’endroit du Rwanda qui est à la base de la souffrance du peuple congolais en général et de la femme congolaise en particulier.

« On doit fermer des frontières pour manifester notre mécontentement, on doit arrêter des échanges commerciaux car ces derniers permettent au pays de vivre, et à chaque fois que nous allons acheter au Rwanda, nous payons des taxes au Rwanda mais ces taxes servent à payer les armes pour venir exterminer la population congolaise. Je crois que sur ce point là je garde ma position, nous ne pouvons pas demander à d’autres pays de sanctionner le Rwanda alors que nous-mêmes nous entretenons les relations commerciales avec le ce pays », ajoute-t-il.

Pour mieux contrôler la situation sécuritaire de la RDC, Mukwege suggère qu’au delà de la reforme de l’armée congolaise, que la sécurité soit assurée par les FARDC car, souligne-t-il, avec une armée infiltrée, il est impossible de vaincre l’ennemi.

Maguy Bapolisi

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp