+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Jules Alingete, Inspecteur Général de l'IGF/RDC
Jules Alingete, Inspecteur Général de l'IGF/RDC
Economie

SUD-KIVU : Bientôt l’IGF dans les murs du projet PICAGL pour son audit

1.32Kviews

L’inspection Générale des Finances (IGF) de la République Démocratique du Congo annonce avoir retenu le dossier du projet PICAGL parmi les cas devant faire « incessamment » l’objet de ses interventions sur terrain.

Il s’agit d’une réponse à la demande du Bureau Urbain de la Société civile forces vives de Bukavu adressée à l’Inspecteur Général de l’IGF le 4 mai 2023.

« L’Inspection Générale des Finances a examiné ce dossier et l’a retenu parmi les cas devant faire incessamment l’objet de ses interventions sur terrain »,

rassure Jules Alingete, Inspecteur Général de l’IGF, dans son accusée de réception adressée à Jackson Kalimba, Président du Bureau urbain de la société civile.

Financé à hauteur de 150 millions de dollars par la Banque Mondiale par crédit IDA et de 2,7 millions de don du gouvernement japonais, le Projet Intégré de Croissance Agricole dans les Grands Lacs (PICAGL) est une initiative du gouvernement congolais ayant comme objectif d’accroitre la productivité agricole et la commercialisation dans deux provinces de l’Est de la RDC. Il s’agit du Sud-Kivu et de Tanganyika. Il se veut aussi d’améliorer l’intégration régionale dans le secteur agricole et de fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgence déclarée.

Dans sa lettre de plaidoyer pour une mission de contrôle du projet PICAGL au Sud-Kivu, Jackson Kalimba avait indiqué que les résultats de ce méga projet restent mitigés et insignifiants par rapport aux réalisations attendues.

A ce jour, malgré les réalisations présentées par les responsables du projet dans différents ateliers et autres canaux de communication, bien des habitants du Sud-Kivu se plaignent. Ils les rejettent en bloc et crient à un « Bukangalonzo 2 ».

Ainsi, l’audit de l’IGF s’annonce à quelques mois de la fin de ce projet dont les répondants «sollicitent» une deuxième phase après avoir prolongé d’une année la première « aux résultats insignifiants ».

Lire aussi: Sud-Kivu : PICAGL, un autre Bukangolonzo ? Le contrôle de l’IGF sollicité

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp