+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Education

BAGIRA : les enseignants de l’institut de Bagira tabassés par les policiers

371views

Les enseignants de l’école primaire de Bagira battus par les agents de l’ordre l’or de deux jours de manifestations réclament réparation.  Plusieurs biens dont téléphones, agents  ont été emportés et dénoncent un traitement inhumain conduisant aux cas  des violations de droits de l’homme font l’objet de dénonciation à Bagira.  

C’était l’or d’une manifestation qui a commencée samedi 12 au Lundi 14, lorsque les enseignants et élèves avaient envahi les rues et ruelles de la commune pour dire non à l’assassinat de Byabushi Dieudonné Mirindi.

Les enseignants rencontrés par la rédaction de déboutrdc démontrent comment ils ont été la cible des hommes en uniforme et arme à feu et qui auraient vandalisé l’enclos l’école de l’institut de bagira.

En pleine composition des examens avec mes collègues enfermés dans la salle de classe, la police s’est permise de forcer la porte et d’autre d’escalader l’enclos de l’institut pour en fin nous maltraiter. Moi je suis victime de cet acte, car ils m’ont tabassé et ont déchiré mes habits et sont partis avec mes téléphones,

se plaint un enseignant de l’école primaire de Bagira.

Cet enseignant recommande un renforcement de capacité pour les agents de l’ordre et faire régner la justice en punissant ceux qui sèment terreur.

Pour certaines enseignantes, la réaction des policiers n’est pas du tout différente de la violation de droits humains.

‘’ L’un des policiers m’a ravi mon sac dans l’enclos et à pris tout l’argent que je possédait ainsi que mon téléphone portable. C’est un sale comportement dans le rang des la police. Nous déplorons ce sale comportement,’’

regrette une enseignante de l’école primaire.

Mariane