+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Santé

3e Vague Covid-19 en RDC : Le respect de gestes barrières, l’unique voie de sortie

16097views

Le ministre de la santé publique, hygiène et prévention sociale Jean-Jacques Mbungani a déclaré officiellement le 3 juin 2021, la survenue de la troisième vague de covid-19 en RD Congo avec comme épicentre la ville province de Kinshasa. Celui-ci a précisé que ces dernières semaines, il y a eu une montée de cas de contamination de Covid-19 suite au non-respect des mesures barrières et la multiplicité des variant étrangers enregistrés sur le sol Congolais.  Il invite la population au respect de gestes barrières. Quel sera le sort pour la ville de Bukavu au Sud-Kivu?

Depuis un certain temps, on observe globalement un non-respect des mesures barrières contre le Covid-19. Au port public de Bukavu, sur des places publiques, dans différents bureaux, les dispositifs de lavage des mains sont inexistants. Des cinq gestes barrières connus dans la lutte contre cette pandémie mortelle, sont jetées aux oubliettes. Presque toutes les entrées de la province, surtout dans la ville de Bukavu, sont  d’accessible et sans aucun contrôle. Cette situation est la même dans des institutions tant publiques que privées.

Dans des instituts supérieurs et universités, par exemple, plusieurs étudiants ne portent plus les masques. Le port des masques reste facultatif, la distanciation physique bafouée, ces étudiants sont collés sur les uns des autres dans leurs auditoires. La présence systématique des dispositifs de lavage des mains reste une mascarade car tous ces dispositifs manquent graduellement d’eau et d’autres ont disparus dans certains établissements.

Dans certains établissements bancaires, des clients venus de différents de la province, font la queue chaque jours pour la prise de température, mais des dispositifs de lavage des mains ne fonctionnent presque plus comme avant. Cette situation inquiète plus d’un observateur. Jadis, les entrées de ces institutions financières étaient devenues des lieux privilégiés pour les petits vendeurs des cache-nez, mais actuellement ils ne sont plus visibles.

Face à ce qui précède, et avec la présence de sinistrés de la ville volcanique de Goma au Sud-Kivu, des habitants craignent le pire car la province du Nord-Kivu enregistrait un nombre important de cas de covid-19. Où seraient passées des personnes contaminées par la covid-19 lors de l’éruption volcanique de Nyiragongo ?

Les autorités devraient insister sur l’application stricte des mesures barrières en province du Sud-Kivu pendant cette troisième vague de coronavirus.

Rappelons que, depuis le début de l’épidémie déclaré le 10 mars 2020, le cumul de cas est de 32 545 dont 32544 cas confirmés et un cas probable, au totale il y a eu 749 décès et 27729 personnes guéries.

Par Bernardin matabaro

lire aussi sur Deboutrdc.net:

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net