+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Santé

Bukavu: vitiligo une maladie qui préjudicie l’esthétique de la peau, mais moins grave

16041views

Il s’observe plusieurs cas des personnes présentant des symptômes des maladies de la peau qui attaquent le plus souvent certaines parties du corps comme les lèvres de la bouche, les sexes, le visage et par moment les mains. 

Ces maladies dites Vitiligo sont d’origines infectieuses et certaines peuvent être curables ou pas. Pour le docteur Théthé Kayembe, Généraliste à l’hôpital Eroboto sis sur avenue de l’Athénée, pense que les personnes qui souffrent de cette maladie devraient continuer à vivre normalement sans se sous-estimer.

 « Il est impérieux que la personne comprenne qu’en dehors du préjudice esthétique, le vitiligo n’est pas une maladie grave. Le plus souvent, la maladie vitiligo  évolue à un rythme imprévisible et peut s’arrêter ou s’étendre sans que l’on sache pourquoi. Le vitiligo peut évoluer par phases, les aggravations survenant parfois après un événement déclencheur psychologique ou physique. Dans de rares cas, les plaques disparaissent d’elles-mêmes, » renseigne docteur Théthé Kayembe

Pour différents chercheurs, les causes du vitiligo ne sont pas bien connues. Ces derniers pensent que toutefois que l’apparition des taches blanches est due à la destruction des mélanocytes, ces cellules de la peau qui produisent la mélanine. Une fois les mélanocytes détruits, la peau devient totalement blanche. Plusieurs hypothèses sont aujourd’hui avancées pour expliquer la destruction des mélanocytes. Il y a lieu de croire que le vitiligo est probablement une maladie qui a à la fois des origines génétiques, environnementales et auto-immunes.

Par ailleurs, le docteur Geneviève Wassasya Stamili, dermatologue Vénérologue signale que cette maladie est comme l’acné, le psoriasis et l’eczéma sont les maladies de la peau les plus fréquents et elles sont certes bénignes comme le vitiligo

« Il existe plusieurs types de vitiligo dont  le vitiligo segmentaire, localisé sur un seul côté du corps, par exemple sur une partie du visage, du haut du corps, d’une jambe ou d’un bras ; le vitiligo généralisé qui se présente sous forme de taches souvent plus ou moins symétriques, touchant les deux côtés du corps, en particulier des zones de friction ou de pression répétées ; le vitiligo universalise, plus rare, qui s’étend rapidement et peut toucher presque la totalité du corps, » déclare le Docteur Geneviève Wassasya

Il sied de signaler que le vitiligo n’est ni contagieux ni douloureux, mais il peut entraîner une détresse psychologique importante. Les personnes atteintes de vitiligo ont toutefois un risque accru d’avoir un cancer de la peau, car les zones dépigmentées ne font plus barrière aux rayons du soleil.

Par Carine Bintu

Lire aussi:

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net