+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
Clémentine la jeune entrepreneur et productrice du vin à Bukavu
Exif_JPEG_420
Entreprenariat

BUKAVU : L’entrepreneuriat, un secteur qui doit être boosté

16109views

Tout développement demande une prise de conscience et une implication à tous les niveaux. La non-implication des jeunes dans le développement tant local que national reste et demeure un frein à l’économie du pays. Clémentine Maroy une jeune entrepreneure âgée de 27 ans, intéressée par l’entrepreneuriat pense que l’être humain devra chercher un moyen de s’autonomiser et de vaincre la misère qui frappe son entité.

Œuvrant dans la transformation des produits de première nécessité, cette jeune entrepreneure appelle toute la population de Bukavu à s’impliquer dans la promotion des produits de sa région.

 « Je suis une jeune entrepreneure, je transforme les fruits tels que l’ananas, la betterave et certains céréales comme le sorgho en vins. Par ce biais, je cherche à renforcer mon rendement et faire un coup de pouce à l’économie de ma région, » précise Clémentine Maroy

D’ajouter, Clémentine Maroy pense que l’implication consciencieuse de la jeunesse dans différentes activités entrepreneuriales est une option incontournable pour mettre fin à la situation de chômage dont elle est victime dans leurs régions respectives :

 « Si tous les jeunes peuvent emboiter le pas de l’entrepreneuriat, nous assisterons à une autonomie financière, car l’activité qu’ils vont lancer sera une activité génératrice des revenus qui leur permettra à réaliser ce qui est mieux pour eux-mêmes et pour la société, »

Confronté au problème de la vente,  Maroy demande à la population de briser les stéréotypes. Booster l’économie c’est privilégier les produits locaux dit-on ;

« Les problèmes nous en avons toujours, je peux souligner un problème de production, car nous ne sommes qu’au début mais aussi le manque des matériels nécessaires, mais nous espérons continuer et trouver une solution palliative. Que la population brise les stéréotypes lesquels tuent les gens, car, pour elle il faut importer les produits pour dire que l’on a consommé un meilleur produit, »

Clémentine Maroy demande le soutien de tous pour supporter et promouvoir l’entrepreneuriat local.

Hortense Zabona

 

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net