+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
Culturelle

La RDC pleure Célestin Ntambuka : une stèle, un homme-orchestre des poètes du Sud-Kivu, (Faustin Muliri)

Un poète s'est éteint à Bukavu , les écrivains pleurent Célestin Ntambuka
Un poète s'est éteint à Bukavu , les écrivains pleurent Célestin Ntambuka

Pour les écrivains du Sud Kivu en particulier et ceux de la RD Congo en général, Ntambuka était une inspiration pour plusieurs. Né autour des années 1942 avec l’art dans son sang, Célestin est une icône dans la culture Shi et Kivutienne, une bibliothèque vivante, mais qui brûle, un homme au sens d’humour remarquable. Un homme à multiples facettes a touché à tous les genres littéraires, mais aussi un journaliste par surcroît.

Mort depuis le lundi 15 mars, Ntambuka est mis à terre à Mwimbi, son village natal en territoire de Walungu. A l’âge de 79 ans il laisse un vide dans les cœurs de plusieurs, mais aussi une veuve et 5 enfants pleurent son départ. L’écrivain Faustin Muliri pense que la mort de ce grand homme est une perte enregistrée dans le monde de la culture car il aurait été plus qu’un écrivain.

‘’ Nous prenons Célestin comme référence, on l’a vu dans le conte avec le grand conte comme affaires billes, on l’a découvert dans Nkunda Bantu, mais on l’a vu aussi dans Wanteneka et Kafinjo. Célestin était aussi un comédien parce qu’on l’a vu dans des salles, on l’a entendu à la radio dans des feuilletons radio phonique Kumbuka kesho où il était ex périe, Petro l’ivrogne. Il était aussi un poète et tout le monde connait, on a vu d’ailleurs l’unique recueil qui est disponible intitulé cri Globule édité en 1974 par le centre culturel français à l’époque…’’ fait savoir son plus proche et Disciple Faustin Muliri, un écrivain reconnu au Sud-Kivu.

Ntambuka un artiste accompli et dans le monde culturel c’est une perte énorme regrette Faustin .

 ‘’ Il a écrit beaucoup d’œuvres qui malheureusement ne sont pas encore codifiées. Ce des manuscrits qui nous restent en paperasse, Il était un homme de la paix parce qu’il disait les prêtres devraient chanter le te Deum avec le Diable, or une telle société me paraît extraordinaire. C’était un patriote qui combattait la traîtrise du genre Mze Laurent Kabila n’est jamais trahi le Congo,’’ renchérit Muliri l’arme aux yeux.

Nationaliste, Ntambuka en 1987 il a eu l’occasion de jouer en Californie et a été compté naturaliser retenu citoyen de Santa Cruz et a décidé revenir au pays, ans après il est en festival à Limoge en France avec possibilité d’y rester mais il a préféré revenir au pays. Ntambuka c’est l’amour du prochain, il savait se plier aux demandes d’autres écrivains et beaucoup qui l’ont côtoyé en gardent de très beaux souvenirs.

Un artiste ne meurt jamais Ntambuka reste dans le cœur des plusieurs est servira de modèle aux jeunes écrivains et artistes.

Précisons qu’il a fait ses études en lettres au collège Alfajiri, puis le grand séminaire de Mugeri où il va faire 3 ans de philosophie et une année en théologat. Il voulait devenir prêtre mais l’évêque n’a pas été d’accord avec lui alors il va repartir à Kinshasa où il n’a fait que deux ans et abandonner peu après suite au manque de moyen. Il avait une expérience de 25 ans en journalisme.

Patrick Babwine

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net