+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Leadership

SUD-KIVU : CAPG prêche sur la consolidation de la paix en milieu universitaire.

375views

Vivre ensemble en paix et savoir régler pacifiquement les conflits en milieu universitaire, est le thème sur lequel se sont attelées les assises du Centre Africain de Paix et Gouvernance (CAPG). C’est au cours d’un atelier tenu ce Jeudi 21 Mai 2021, en la salle de réunion exaucée, avec la commission interuniversitaire de paix et de règlement des conflits CIPRC. CAPG a réuni 20 jeunes des instituts supérieurs et universités pour leur donner plus des connaissances en ce qui concerne la consolidation de la paix.

Pour les formateurs, il est important que les jeunes étudiants soient formés sur le rôle que chacun d’eux doit jouer pour favoriser la paix durable en milieux universitaires.

Pour sa part, Ciza Cebweru Lebon, secrétaire permanent du centre africain de paix et de gouvernance, le but de cet atelier est le renforcement des capacités des étudiants car, ils sont les premiers vecteurs de la paix dans leurs institutions.

« Amener les étudiants à discuter autour des questions qui concernent la paix est notre objectif primordial. Cette activité est une suite d’une série d’autres grandes assises qui ont débuté depuis 2020 avec NPCYAP. Aujourd’hui nous sommes entrain de former les étudiants qui vont composer la commission interuniversitaire de paix et de règlement pacifique des conflits avant qu’ils soient déployés à faire le travail qui les attend » renseigne-t-il.

Aciza Cebweru ajouter que nombreuses sont leurs attentes après la formation de renforcement de capacités sur un intervalle des trois jours.

« Nous attendons de ces jeunes qui seront déployés sur terrain, des ambassadeurs de paix pour faire face aux défis qui se font observer dans leurs milieux universitaires dans le but de les amener à bannir toutes les barrières autour des appartenances tribales et religieuses, ainsi que leur permettre de réfléchir sur les valeurs et principes qu’ils doivent réunir pour la promotion des droits humains, » conclu Ciza.

En outre, justifiant l’accompagnement de NPCYP, Norbert Kuzima, l’un de ses agents renseigne que les jeunes qui seront formés, doivent faire montre de leur apport dans la consolidation de la paix étant l’un des objectifs poursuivis par NPCYP.

«On a accompagné CAPG dans ce rendez-vous parce qu’il intervient dans le cadre de la consolidation de la paix vu que sa mission concorde avec la nôtre qui est l’accompagnement des jeunes dans la consolidation de la paix ».  Explique-t-il.

Par Hortense Zabona

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp