+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Entreprenariat

RDC : 5 jeunes aux côtés du prix Nobel 2018, vont représenter la RDC au sommet Afrique-France

Nicolas Fargues
Nicolas Fargues, délégué de l’Institut Français Bukavu et Goma
16228views

Prévu pour ce 10 juillet à Montpelier, le sommet Afrique-France va accueillir cinq jeunes de la République démocratique du Congo pour essayer d’améliorer les relations entre les deux pays. Ceci dans le but de donner de l’espace aux jeunes pour exprimer leurs points de vue sur différentes thématiques qui cadrent avec l’autonomisation de la femme et l’entrepreneuriat.

De ce fait, différentes préoccupations réuniront ces jeunes accompagnés du Dr Denis Mukwege. Pour Nicolas Fargues, directeur délégué de l’Institut Français Bukavu et Goma, ce sommet est une initiative du président français Emmanuel Macron, pour améliorer les relations entre la France et les pays de l’Afrique sub-saharienne.

« Départ l’initiative avec le président Macron qui, pour redéfinir les relations entre la France et les pays d’Afrique sub-saharienne avec qui elle entretient des relations depuis longtemps, le président Macron souhaite un peu remettre au goût du jour ces relations souvent décriées en organisant un sommet non pas France-Afrique, mais Afrique-France pour donner la parole à la jeunesse aujourd’hui sur toutes les questions qui les préoccupent depuis l’autonomisation de la femme jusqu’à l’entrepreneuriat en passant par le droit de l’homme, » Renseigne Nicolas Fargues.

Au compte de la RDC, le prix Nobel de la paix 2018, le docteur Denis Mukwege et cinq jeunes des différents domaines, sont le choix les mieux orientés pour une représentation de qualité à ce rendez-vous.

« Pour la RDC, c’est entre autres le Dr Mukwege qui a demandé de rassembler autour de lui cinq jeunes emblématiques, chacun dans leurs domaines de ce qui pourrait être le désir de la passion et puis l’élan d’une jeunesse congolaise aujourd’hui. L’institut français a été chargé de réunir ces 5 jeunes de les caster et ce titre en a choisi, on est très fier et très honoré d’avoir pu faire appel à des gens qu’on estime, » a-t-il ajouté.

Le bienfondé de ces échanges, est la réaction du président français face à ces jeunes qui s’investissent dans des questions en rapport avec la reconnaissance de la France, dans le trio Rwanda-Congo-France, pour ainsi se débarrasser des problèmes qui rendent ces relations moins attrayantes.  

« Ce qui est intéressant c’est de voir la réaction du président Emmanuel Macron à ces jeunes qui parlent de l’engagement de la France ou du désengagement de la France dans le triangle Rwanda-RDC-France par exemple, les jeunes qui parlent de la difficulté d’obtenir un visa lorsqu’il s’agit d’aller en France comparativement aux facilités qu’ils ont lorsqu’ils veulent aller aux Etats-Unis, faire du business avec la France, ils abordent toutes ces questions sans du tout prendre des préceptes, » conclut-il.

Par Hortense Zabona

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net