+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
Clôture d'un atelier de 3 jours par l'Asbl laprunelle/CAFOD
Clôture d'un atelier de 3 jours par l'Asbl laprunelle/CAFOD
Entreprenariat

SUD-KIVU : La jeunesse, une force non négligeable pour booster le développement (laprunelle Asbl)

16043views

Il s’est clôturé depuis le samedi 17 avril 2021 au centre OLAM un atelier de trois jours organisé par la prunelle Asbl dans le cadre de son projet Tufaulu Pamoja.  Au cours de cet atelier financé par l’ambassade Suédoise, une feuille de route a été élaborée pour mener un plaidoyer afin de permettre l’accessibilité de la jeunesse à de postes de prises de décision, mais aussi interpeller la jeunesse à s’engager dans la recherche de la paix dans la région.

A en croire, Laprunelle Asbl  a invité les différentes composantes jeunes présentes dans cet atelier à s’approprier les acquis de la formation et d’en faire bon usage dans la ville de Bukavu et dans toute la province en général.

‘’Après notre accompagnement dans ces trois jours, nos attentes seraient qu’ils s’approprient  cette feuille de route comme outils de démarrage pour aller loin. Ils savent déjà tracer leur ligne éditorial de savoir ce qu’ils sont réellement,  ceux qu’ils veulent et quelles sont les menaces aux quelles ils vont faire face. Ils ont été outillés sur la gestion des risques. Nous leur avons donné des stratégies pour leur permettre de mobiliser les ressources  pour y arriver,’’ rassure Jeans bosco Muhemeli l’un des facilitateurs à l’atelier.

Présente à l’atelier Espérance Mawazo, un point focal de mouvement Rien sans les femmes précise que cette activité venait d’apporter un plus dans l’avancement de leur organisation.

‘’Comme vous l’avez remarqué, nous avons réuni les déléguées des organisations des femmes et des acteurs sociaux influents de la province. Ensemble nous allons définir, selon le besoin de la province, comment nous y prendre pour arriver à une participation effective de la femme dans les instances de prise de décision,’’ a-t-elle signalée.

 

Cependant dans le processus du déroulement de cette activité, une échange entres les organisations des jeunes à contribuer  a la faiblisse des opportunités morales qui peuvent être tant soit peu un blocage à l’émergence  de la participation de la jeunesse les instances décisionnelles

En effet, dans cet atelier d’échange il s’est  dégagé des problèmes qui constituent un goulot d’étranglement, un obstacle pour l’intégration, l’accompagnement et l’engagement des jeunes à participer dans la gestion de la chose publique.

Ainsi cette feuille de route établira les modalités, des propositions des solutions aux problèmes de la jeunesse. La plupart de ces problèmes sont d’ordre interne et externe dans la mesure de contourner les discours et blocage autour de leurs responsabilités et participation active dans les instances décisionnelles

‘’Nous, jeunes devrons prendre en considération le débat autour du combat pour la cause communes. Nous tous sommes interpellés à nous unir pour une cause favorables, l’épanouissement, le  progrès et le développement de la jeunesse,’’ souligne l’artiste David Mielo KAJUCH consultant sociologue et assistant au département de culture sport et loisir dans JANasbl.  

Marianne Kulimushi

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net